Les cueillettes de juin : zoom sur 3 fleurs blanches

C’est en forêt que nous avons commencé les cueillettes de fleurs cette année, avec le sureau noir. Cette plante très parfumée nous offre ses fleurs au printemps et ses baies en fin d’été.

La majeure partie des fleurs a été séchée et sera utilisée pour les tisanes. Nous avons également fait des essais de sirop et boisson pétillante (champagne des fées) qui pourraient rejoindre ultérieurement notre gamme de produits…

Dans le champ, les premières camomilles ouvrent leurs pétales et nous délivrent leur merveilleux parfum ! Les cueillettes sont assez longues et fastidieuses, les petites fleurs rampent au sol et nous imposent des positions de cueillettes très… basses !

Encore une fois, c’est au séchoir que partent ces petites fleurs. Une partie sera également distillée lors des prochaines cueillettes, lorsque nous aurons installé un alambic. La camomille romaine est essentiellement utilisée pour ses vertus apaisantes.

La dernière fleur blanche sauvage que nous avons récoltée ce mois-ci est l’achillée millefeuille. Nous en mettrons prochainement en culture dans le champ, mais en attendant nous profitons des richesses de nos prairies naturelles.

L’achillée doit son nom à Achille, qui l’aurait utilisé pour soigner ses blessures. C’est une très bonne plante hémostatique utilisée dans la pharmacopée naturelle. Ces premières cueillettes sont séchées, les prochaines seront probablement distillées ou macérées dans l’huile.